Les aides sociales légales

Le CCAS est chargé d’instruire les dossiers d’aide sociale légale :

  • Aide à domicile (aide-ménagère, portage de repas, foyer restaurant)
  • Hébergement personnes âgées (Entrée en EHPAD, foyer logement, accueil familial agréé…)
  • Hébergement personnes handicapées (foyer d’hébergement, foyer d’hébergement éclaté, foyer de vie, foyer d’accueil médicalisé, service d’accompagnement à la vie sociale, accueil de jour, accueil familial agréé, IME-IMPRO pour les personnes handicapées de moins de 60 ans)
  • Obligation alimentaire (concernant les enfants domiciliés sur la commune dont les parents placés n’ont pas assez de ressources pour s’acquitter des frais).
  • Dossier APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) pour une aide au maintien à domicile pour les séniors de plus de 60 ans. L’éligibilité à l’APA n’est pas soumise à condition de ressources mais le montant de l’aide est calculé sur la base des revenus du bénéficiaire.

 

 

Les aides sociales facultatives

 

Le CCAS peut venir en aide aux rognacais rencontrant des difficultés. 

Un dossier de demande d’aide financière doit être constitué auprès d’une assistante sociale d’un service institutionnel partenaire (assistante sociale de la Maison De la Solidarité, de la Caisse d’Allocations Familiales…) ou directement auprès du CCAS selon les aides sollicitées.

Les différentes aides possibles concernent la cantine, la garderie périscolaire et les séjours scolaires pour les enfants scolarisés en primaire sur la commune, l’alimentaire, le loyer ou l’hébergement, l’aide aux fluides (eau, électricité, gaz), les frais d’obsèques, le transport, le chauffage pour les retraités, l’adaptation du logement et l’acquisition/installation d’équipements, les frais d’inscription aux concours d’entrée des grandes écoles.

NB : L’aide alimentaire se présente sous la forme de chèques service ; les autres aides sont réglées directement auprès des créanciers. 

 

La domiciliation

La domiciliation permet à des personnes qui n’ont pas de domicile stable de disposer d’une adresse pour recevoir du courrier et accéder à leurs droits civils, civiques et sociaux.

La notion « sans domicile stable » désigne toute personne qui ne dispose pas d’une adresse lui permettant d’y recevoir et d’y consulter son courrier de façon constante et confidentielle.

Les CCAS sont tenus de domicilier toute personne sans domicile stable ayant un lien avec la commune.

 

Pour tout renseignement, contacter le CCAS au 04 42 87 75 70